Testez vos connaissances...

Six questions pour tordre le cou à des idées reçues

par Denis Le Vraux


1 - Une veuze c'est :

   - une sorte de biniou

   - un instrument à anches

   - un instrument écossais

2 - Une cornemuse fonctionne comme :

   - une vielle

   - une flûte

   - un hautbois

3 - Le sac sert à :

   - éviter de s'arrêter de jouer quand on reprend son souffle

   - éviter de souffler trop fort et donc d'abîmer l'instrument

   - à augmenter la pression du souffle du sonneur

4 - Le sac est :

   - en peau de chien

   - en peau de chèvre

   - en vessie de porc

5 - Le " bâton " sur l'épaule est :

   - un contrepoids

   - un bourdon

   - un porte drapeau

6 - Pour jouer de la cornemuse, il faut :

   - de gros poumons

   - de gros moyens

   - de grosses connaissances musicales

   - une bonne maîtrise de son souffle





RESULTAT

Nombre de bonnes réponses : /6 questions

1 - Une veuze c'est :
    - Bonne réponse :
    - Vous avez répondu :

 La veuze fait partie de la famille des instruments à anches. C'est une cornemuse Les anches en roseau sont à l'intérieur du sac, fixées à l'extrémité du chalumeau et du bourdon. Cornemuse est un terme générique. Suivant les régions, les cornemuses portent différents noms : le biniou est sonné Bretagne, le Highland pipe est la cornemuse écossaise, la cabrette vient d'Auvergne. la cornemuse des Pays de la Loire est la Veuze ou Vèze dont Rabelais parlait déjà.

2 - Une cornemuse fonctionne comme :
    - Bonne réponse :
    - Vous avez répondu :

 L'anche qui fait fonctionner le chalumeau est une anche double du type hautbois. Dans une flûte, le son est produit par un sifflet. Quant à la vielle, c'est un instrument traditionnel à cordes.

3 - Le sac sert à :
    - Bonne réponse :
    - Vous avez répondu :

 Le sac, gonflé en début de jeu, sert de relais au souffle de l'instrumentiste quand celui-ci reprend sa respiration. Contrairement à l'opinion générale, une cornemuse bien réglée demande peu de souffle.

4 - Le sac est :
    - Bonne réponse :
    - Vous avez répondu :

 Anciennement, le sac de la cornemuse était en peau de chèvre. Le nom des cornemuses du Limousin et d'Auvergne appelées respectivement chabrette et cabrette est d'ailleurs une francisation de l'occitan " cabreta ", petite chèvre. La peau de chien possède, paraît-il, peu de pores. De ce fait, elle est très étanche et peut servir de sac, au même titre que le mouton correctement tanné. Certains enfants ont eu leur première cornemuse faite de pailles de seigle taillées et d'une vessie de porc.

5 - Le " bâton " sur l'épaule est :
    - Bonne réponse :
    - Vous avez répondu :

 En plus du chalumeau sur lequel on joue la mélodie, une cornemuse possède un ou plusieurs bourdons, portés généralement sur l'épaule. Ce tuyau possède une anche simple qui produit un son unique, grave, rappelant le vol du bourdon et servant d'accompagnement pour la mélodie.

6 - Pour jouer de la cornemuse, il faut :
    - Bonne réponse :
    - Vous avez répondu :

 Pas besoin de gros poumons pour jouer de la cornemuse, une bonne maîtrise de la pression de son souffle suffit. A partir d'une douzaine d'années, un enfant peut apprendre à sonner. De gros moyens ? une veuze de bonne facture coûte entre 1500 et 1700 euros. Faut-il connaître la musique ? La plupart des sonneurs étaient et sont toujours des " musiciens routiniers ", jouant d'oreille sous les conseils d'un maître sonneur qui leur enseigne le répertoire et le style de jeu particuliers à l'instrument (ornementation, cadence, souffle.).